Pour votre bien-être….

  

Les massages existent depuis toujours, ils sont pratiqués depuis des millénaires dans toutes les civilisations.

En effet, le toucher est fondamental pour notre développement tant physique, physiologique que psychique.

C'est un besoin vital pour l'être humain au même titre que boire, manger, dormir, pourtant nous avons tendance à le négliger, nous ne prenons plus de TEMPS pour NOUS.

Plus qu'un moment de détente, le massage contribue à réduire le stress, à prévenir la maladie et à améliorer l'état de santé.

 

Le massage a de nombreux effets positifs sur :

La structure et la posture du corps: 

Soulage le mal de dos, rend les muscles plus souples et plus élastiques, aide au relâchement des tensions, améliore la mobilité articulaire, favorise une plus grande amplitude des mouvements.

 

Le fonctionnement de tout l'organisme:

Apaise et calme, soulage la douleur, améliore le sommeil, augmente la capacité respiratoire, améliore la digestion et réduit la constipation, améliore la circulation sanguine et lymphatique, ce qui entraîne une meilleure oxygénation et une meilleure élimination des toxines, améliore la santé de la peau.

 

Les plans sensoriel et psychomoteur:

 Augmente la conscience de son corps, éveille le sens du toucher et aiguise les perceptions, favorise une plus grande circulation de l'énergie.

 

Les plans psychologique et émotionnel:

Accroît la conscience de ses émotions, augmente l'estime de soi et la valorisation personnelle, contribue à l'ouverture d'esprit et à la résistance au stress.

Dans le cas plus spécifique des approches énergétiques, il agit sur les zones de tension afin de favoriser un meilleur équilibre. Il accroît par le fait même la résistance aux maladies.

 

Liste des contradiction au Massage

Les masages de bien-être étant donné leurs objectifs non thérapeutiques sont contre-indiqués dans les cas suivants :

  • Fièvre
  • Maladies infectieuses
  • Fractures et blessures récentes
  • Maladies des vaisseaux (lymphangite, phlébite, artériosclérose...)
  • Perturbations de la coagulation (hémophile, thrombose, hématome)
  • intervention chirurgicale majeure
  • hémorragie
  • Décalcification grave
  • infection cutanée contagieuse
  • cancer, leucémie, Sida
  • Troubles cardiaques
  • Ostéoporose

 

Bien cordialement,

Valériane